La cosmétique a d’abord été un art de l’entretien et de la valorisation de la beauté par l’extraction – pression à froid, macération, distillation – de principes actifs des éléments naturels : extrait de plantes, poudres, huiles végétales…

Puis l’alliance de la chimie industrielle – surtout pétrolière – à la biologie pour créer de nouvelles molécules, a profondément modifié ces pratiques ancestrales. Avec l’arrivée des parfums de synthèse, des crèmes onctueuses et pénétrantes…

Ces améliorations incontestables sont intimement liées à l’inconvénient d’être générées par des ingrédients pétrochimiques, en nombre plus ou moins considérables : Huiles minérales, colorants, silicones, phénoxyéthanol, parabènes, phtalates, dioxyde de titane, nanoparticules…

Les mentions « Sans parabènes » ou « Sans sulfates » ne garantissant pas la neutralité des produits utilisés sur notre peau.

Qui peut affirmer sans sourciller que les gestes répétés quotidiennement d’application de cette seconde génération de cosmétiques ne sont pas dangereux ?

Et, par suite, comment respecter le principe de précaution ?

Le fondateur, en 2015, des Laboratoires Applications médicales, issu de la pharmacie, pense quant à lui que les cosmétiques, instrument majeur de l’entretien de la peau, ne doivent pas induire d’effets secondaires susceptibles de la polluer. D’autant plus qu’il est aujourd’hui possible de les éliminer par le recours à la notion de ‘Bio’. C’est-à-dire l’emploi traditionnel d’ingrédients naturels, de toutes sortes, dont la traçabilité – depuis leur production à leur incorporation dans des produits cosmétiques – est assurée par des certificateurs, agréés par les autorités nationales et européennes, qui les labellisent : Ecocert, Cosmos Organic. Leurs cahiers des charges incluant également la recyclabilité ainsi que la biodégradabilité des emballages...

En bref, il y a des produits naturels certifiés, et il y a des produits naturels non certifiés : cherchez l’erreur !

Mais ce progrès considérable néglige l’efficacité à laquelle les utilisateurs de cosmétiques sont habitués avec les cosmétiques plus ou moins pétrochimiques.

D’où la réunion d’une équipe et le dépôt, auprès de l’INPI, de la marque IXAGE. Laquelle propose, via ses produits, une alternative – notamment en termes d’Anti-Âge – tant aux cosmétiques pétrochimiques qu’aux cosmétiques BIO en manque d’efficacité.

Le savoir-faire pharmaceutique, est dès lors utilisé, pour créer une troisième génération de Dermocosmétiques – Techniques et BIO – composés d’actifs végétaux efficaces, issus pour partie de la chimie verte. C’est-à-dire d’une transformation de molécules exclusivement végétales, selon un processus totalement bio. Ce qui permet de les sélectionner et d’augmenter leur rendement, afin de mieux cibler, et réduire, les maux des peaux : comme le font les médicaments pour d’autres altérations du corps, mais sans effets secondaires pétrochimiques.

Ce processus étant, bien entendu, contrôlé par les certificateurs agréés.

À noter que nombre d’actifs des produits IXAGE sont soit brevetés soit testés par leurs producteurs. Gages des caractères innovant et efficace des Dermocosmétiques Bio IXAGE. Les Laboratoires ‘Applications Médicales’ s’obligent à signaler aux autorités françaises tous effets indésirables nés de l’application de leurs produits. Et ce par l’application des engagements – de prévention et d’éventuelles corrections en cas de nécessité – déterminés dans leur règlement de ‘Cosmétovigilance’. Rédigé à l’exemple du document déclaratif de l’Agence Nationale de la Santé du Médicament et de Santé (ANMS)

Les gammes IXAGE – de 3° génération de cosmétiques – ont rapidement pris place, à juste prix, sur le marché Français : en concurrence avec les deux autres générations de cosmétiques. À ce jour, elles ont été implantées dans plus de 100 pharmacies, parapharmacies, centres esthétiques médicalisés et salons esthétiques.

L’équipage IXAGE s’engage à poursuivre le développement des essentiels de votre beauté, afin de vous aider, lors des soins adaptés à votre peau, à vous sentir bien dans une peau qui redevient la vôtre.

Parce que cela nous est cher, tous nos soins de beauté sont fabriqués en France, dans la région Occitanie. Ils sont naturels, BIO, agréables, d’utilisation simple, et surtout efficaces. Car conçus et élaborés avec des ingrédients aux bénéfices prouvés. Rien de plus.